Non à la guerre des générations!

Dans deux semaines, nous votons sur l’initiative populaire „AVS plus“. Cette initiative demande une augmentation des rentes AVS de 10% pour toutes les retraitées et tous les retraités. Même si cette revendication n’a rien d’exagéré et que son financement ne poserait aucun problème, les arguments des partisan-e-s de l’initiative se heurtent au mur de béton idéologique des médias helvétiques. Visiblement, cette initiative dérange. Mais voilà que cette campagne malhonnête atteint de nouveaux sommets : sous le titre cynique de « l’équité entre les générations », quelques titres en mal de publicité et une poignée de filles et fils-à-papa bourgeois allant des jeunes PLR à Opération Libero, tentent de déclencher une véritable guerre des générations (cf. les articles récents dans « Watson », le « Bilck » ou la « Schweiz am Sonntag »). Derrière ces attaques se trouvent bien entendu les assureurs privés, grands pourvoyeurs d’annonces dans les médias.

Nous, représentant-e-s des jeunes générations, qui avons été élu-e-s dans le but de les défendre, nous élevons avec vigueur contre ces attaques indignes. Nous refusons que l’on se serve de notre génération pour mener cette campagne infâme. Car les faits sont têtus:

  • L’AVS est l’assurance sociale avec le meilleur rapport qualité-prix. Pour tous les jeunes qui n’ont pas la chance de se faire offrir leur première entreprise par Papa-Maman à l’âge de 18 ans, c’est le meilleur moyen de se constituer une prévoyance-vieillesse solide. Pour bénéficier d’une rente de 3540.—Fr, un jeune couple doit accumuler une épargne individuelle de 810’000.—Fr. Pour obtenir le même résultat par l’AVS, les cotisations se montent à seulement 460’000.—Fr.
  • L’AVS est le parfait exemple d’une société solidaire. Qui tente de la discréditer avec des formules creuses comme « la politique de l’arrosoir » remet en cause le contrat entre les générations.
  • Si la rente des parents retraité-e-s n’est pas suffisante, leurs enfants adultes devront les soutenir financièrement pour leur éviter de tomber dans la pauvreté. Une augmentation des rentes AVS renforce la solidarité!

Celles et ceux qui prétendent qu’augmenter les rentes AVS et, de manière très modérée, les cotisations salariales, « détruit le contrat entre les générations » n’ont rien compris à ce contrat. Car ce sont les générations de nos grands-parents et de nos parents qui ont contribué à construire notre pays. Leurs investissements conséquents dans la sécurité, le service public, la formation, la santé, les infrastructures, etc. sont tout simplement inestimables. Sans leurs prestations et leurs efforts, notre prospérité actuelle serait impensable. En outre, celles et ceux qui prétendent « parler au nom de la jeunesse » occultent totalement le fait que qui veut pouvoir compter sur une retraite solide doit miser sur l’AVS ; le 2ème pilier vacille et la prévoyance individuelle n’est en réalité accessible qu’à une petite minorité nantie.

Enfin, il convient de ne pas oublier l’immense contribution à la garde des (petits-) enfants et l’inestimable travail bénévole que fournissent nos parents et grands-parents. Dans ce contexte, demander une augmentation des rentes n’est pas exagéré, mais relève du pur bon sens.

Allemann Evi, Nationalrätin, Bern Meyer Mattea, Nationalrätin, Zürich,
Arslan Sibel, Nationalrätin, Basel-Stadt Reynard Mathias, Conseiller national, Valais,
Fricker Jonas, Nationalrat, Aargau, Ruiz Rebecca, Conseillère nationale, Vaud
Girod Bastien, Nationalrat, Zürich, Schwaab Jean Christophe, Conseiller national, Vaud
Masshardt Nadine, Nationalrätin, Bern Wermuth Cédric, Nationalrat, Aargau
Mazzone Lisa, Conseillère nationale, Genève

L’appel « non à la guerre des générations » en PDF

2 réflexions au sujet de « Non à la guerre des générations! »

  1. Ping : Les jeunes ne sont pas les dindons de la farce de #PV2020 ! #CHvote | Jean Christophe Schwaab

  2. Ping : Les jeunes ne sont pas les dindons de la farce de la réforme des retraites PV2020! - OUI à la Prevoyance vieillesse 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *