Mon bilan de législature (2): travaux et éclairage publics

Pour ce deuxième épisode de mon bilan de législature, je vous parle de travaux et d’éclairage publics :

Travaux publics :

  • J’ai pu lancer de nombreux travaux d’entretien et de modernisation du réseau communal des routes… plus particulièrement sa partie dédiée à la mobilité piétonne. Mais pour en voir les résultats, il faudra attendre encore un peu (voir ci-après). C’est notamment pour cela que je me représente aux élections du mois de mars.
  • Des trottoirs pour les piéton-ne-s ! Lors de la prochaine séance du Conseil communal, la municipalité informera sur l’avancement de trois projets consacrés à la sécurité des piéton-ne-s : 1. un nouveau trottoir à la Route du Signal à Grandvaux pour pouvoir relier à pied le haut et le bas de la commune en toute sécurité (préavis d’intention), 2. et 3. Parce que diminuer la vitesse du trafic ne suffit pas pour améliorer la sécurité des piéton-ne-s, notamment des enfants :  un trottoir franchissable pour les nouvelles zones 30 des villages d’Epesses et de Riex (communication municipale).

Eclairage public :

« Pictos » de Noël…
  • Bourg-en-Lavaux s’est dotée d’un « Plan lumière », pour que notre éclairage public éclaire mieux (là où c’est nécessaire) et moins (pour économiser l’énergie). Cet important projet, initié par le conseil communal, m’a notamment permis d’organiser des « marches exploratoires nocturnes », lors desquelles les habitant-e-s ont pu dire ce qu’ils pensaient de l’éclairage public et ce qu’ils souhaitent pour l’améliorer. J’espère qu’au cours de la prochaine législature, la nouvelle municipalité organisera ce genre de démarches participatives plus souvent !
  • Dès le 1er mars, nous testerons une extinction de l’éclairage public au cœur de la nuit, de 00h30 à 5h30 du matin, dans le bourg de Riex. Cette idée est venue de la commission du développement durable et a reçu un large soutien du Conseil communal. Les premiers échos de la population sont très positifs ! J’espère vivement que ce test sera un succès et que la future municipalité étendra cette mesure à toute la commune. Une autre bonne raison qui me donne envie d’en faire partie…
  • La municipalité a développé et amélioré notre éclairage de Noël, après avoir demandé l’avis de la population (une autre démarche participative : pour moi, l’avis des habitant-e-s est très important !). Unique en son genre, cet éclairage désormais connu loin à la ronde fait appel à la créativité d’artistes locaux.

Pour (re)lire la première partie de mon bilan, c’est par ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.