Refus de mon postulat «.vaud»

Ce matin, le Grand Conseil a refusé de transmettre au Conseil d’Etat mon postulat demandant d’étudier l’opportunité de lancer des démarches pour créer une extension de nom de domaine «.vaud» pour les sites internet vaudois. Le scepticisme des milieux économiques face à une telle démarche a emporté la majorité du plénum, alors que la commission recommandait d’accepter le postulat. Pourtant, dans d’autres régions, des extensions régionales, p. ex. .paris, .berlin ou .bzh (Bretagne) remportent adhésion de la population et large soutien des milieux économiques. Dommage que le Parlement vaudois n’ait pas souhaité profiter de l’opportunité.

2 réflexions au sujet de « Refus de mon postulat «.vaud» »

  1. Tiens, les milieux économiques étaient sceptiques? C’est surprenant. Je n’ai pas suivi le dossier mais j’aurai pensé que les premiers à pouvoir profiter d’une telle extension aurait justement été les milieux économiques, surtout vu la saturation des noms de domaines actuels…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *