Passation des pouvoirs au PS Lavaux-Oron

Après 10 ans de présidence du PS Lavaux, puis du PS Lavaux-Oron, j’ai passé la main et l’assemblée générale du PS Lavaux-Oron a désigné Markus Pichler (Oron) comme nouveau président. Il sera secondé par Denis Aguet (Lutry) à la vice-présidence. Ce sont deux militants très expérimentés, le premier étant ancien municipal et actuellement conseiller communal et l’autre conseiller communal (ancien chef de groupe). Avec cette équipe de choc qui représente à la fois le «haut» et le «bas» du district, le PS Lavaux-Oron est parfaitement en mesure d’affronter les futures défis du district, en particulier l’introduction de l’élection à la proportionnelle des conseils communaux des communes de plus de 3000 habitants, et, surtout, les élections cantonales de 2017, lors desquelles le PS Lavaux-Oron ambitionne de récupérer le siège de député perdu malgré une progression de son score (progression qui n’a malheureusement pas réussi à compenser les pertes des verts).

10 ans, c’est déjà long! En tant que président, j’ai notamment dirigé trois campagnes cantonales (2002, 2007 et 2012). C’était une période extrêmement intéressante et intense, avec quelques jolis succès, dont le maintien de 3 sièges socialistes en 2007 lors de la création du district de Lavaux-Oron malgré la diminution de 180 à 150 députés. Parmi les succès, il y a eu aussi toutes les listes que nous avons pu présenter pour les élections cantonales, qui étaient à chaque fois très équilibrées au niveau des âges, des professions et des intérêts, et qui étaient surtout très représentatives de notre district, avec des candidats provenant de toutes ses régions. Enfin la PS n’a pas à rougir des excellents scores électoraux qu’il obtient dans une région qui est plutôt un fief libéral-radical pour le «bas» et radical-UDC pour le «haut». Nos idées et notre crédibilité progressent, en témoigne la conquête d’un siège socialiste à Lutry (et la fin de l’exécutif monocolore PLR) après plusieurs échecs rageants.

Pendant ces dix ans, le parti s’est rajeuni dans la région et une relève motivée et engagée est en train d’éclore. Mais le PS Lavaux-Oron peut aussi toujours compter sur plusieurs militants et (anciens) élus très expérimentés, parfaits connaisseurs et du terrain et de comment on mène campagne efficacement. A chaque campagne, nous avons été très présents, que ce soit sur les marchés, devant les centre commerciaux ou tôt le matin dans les gares, malgré des moyens financiers très limités (surtout en comparaison avec les gros moyens dont disposent nos adversaires de droite…).

Il y a eu aussi quelques échecs, comme la perte du troisième siège en 2012 et des regrets, par exemple le fait de ne pas avoir pu présenter de liste paritaire la même année. Les socialistes ont encore du pain sur la planche!

Je tiens à remercier toute l’équipe du PS Lavaux-Oron, en particulier ceux qui ont œuvré au sein du comité ainsi que mes ex-collègues député-e-s. Je remercie aussi tous les militants, en particuliers les anciens élus qui continuent à donner de leur temps pour des valeurs qui en valent la peine. Même si mes nouvelles fonctions au conseil national sont très prenantes, je resterai actif dans la région (notamment au conseil communal de Bourg-en-Lavaux et en tant que président du PS Cully et environs) et continuerai à siéger au comité du PS de Lavaux-Oron. Le combat continue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *