Le grand conseil vaudois contre le racisme

Le grand conseil a adopté ce matin une résolution déposée au nom du groupe socialiste par son président Jean-Michel Favez. La gauche, les verts, le centre, le PRD et la grande majorité du groupe libéral (le résultat de l’appel nominal suivra dès qu’il sera en ligne Les libéraux qui se sont rangés du côté de l’UDC sont: Gregory Devaud (Aigle, benjamin du parlement), Jacqueline Rostan (Broye-Vully), Dominique Bonny (La Vallée), Guy-Philippe Bolay et Gil Reichen(Lavaux-Oron), Albert Chapalay (Pays d’Enhaut)) ont ainsi «déploré sans équivoque l’actuelle campagne d’affichage de l’UDC, honteuse et indigne, incitant à la haine raciale et/ ou pouvant porter atteinte à la paix publique». Avec une mauvaise fois renversante, le groupe UDC a refusé cette résolution. La preuve que ce qui restait de l’aile «vaudoise» et «agrarienne» du parti de M. Blocher s’est dissoute avec l’arrivée des méthodes zurichoises pour drainer un nouvel électorat xénophobe.
Le débat m’a donné l’occasion d’intervenir pour la première fois devant le parlement. Le chef du groupe UDC M. Grin et son compère M. Rapaz ont ainsi prétendu que les affiches ne sont pas ambigües, que l’UDC combattrait le racisme et condamnerait l’extrêmisme. Les attaques de ce parti et de son chef de file M. Blocher contre la norme pénale anti-racisme démontrent qu’il n’en est rien et que l’UDC protège les racistes, quand elle ne les présente pas aux élections.

(ajouté le 13.09.) Le PS Lavaux-Oron a publié aujourd’hui une réaction à la campagne d’annonce souten dans le « Courrier d’Oron » télécharger l’article (pdf).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *