Je ne serai pas candidat au conseil national

Je ne serai pas candidat aux élections fédérales de cet automne. Le congrès du partis socialiste vaudois a démocratiquement décidé de ne pas me mettre sur sa liste. J’en prends acte.

Le 21 octobre, je voterai la liste PS au national et Géraldine Savary aux Etats!

(Ajouté le 7 mai) « 24 heures » a commenté cet événement: télécharger l’article (pdf)

(Ajouté le 14 mai)… de même que « la liberté » et « le courrier« , sur leur blog federales.ch. Et ce dès le lendemain du congrès. Mais j’ignorai que les articles étaient tous en ligne.

(ajouté le 15 mai)… quelques réactions sur monelection.ch.

(ajouté le 22 mai) La Basler Zeitung (du 21.05.) et le St-Galler-Tagblatt ( du 22.05.) me font l’honneur d’un petit article (pdf).

(ajouté le 5 juin) l’article évoqué plus haut a paru hier dans le Bund et a été brièvement commenté dans le revue de presse de la radio romande.

17 réflexions au sujet de « Je ne serai pas candidat au conseil national »

  1. Regrettable décision. Le PS vaudois a loupé une bonne occasion de régénérer sa délégation à Berne et de donner une chance à JCS, qui est sans aucun doute le meilleur de la nouvelle génération socialiste vaudoise!

  2. Vraiment une bonne idée. Si le PS ne met pas en lice ceux qui ont des chances d’être élus, les élections cet automne seront une promenade… pour les autres partis. Enfin… on a probablement les amis politiques qu’on mérite…

  3. Alors ça! C’est vraiment regrettable.

    J’ai été surpris de voir que tous les derniers arrivés au vote des socialistes avaient des vraies chances d’élection… ou quand la démocratie interne est un instrument pour couper les têtes.
    Bel autogoal du PSV en tout cas. Comme électeur, ça me fâche. Mais si j’étais radical ou UDC, ça me réjouirait…

    On verra bien qui le PSV parviendra à envoyer à Berne cet automne…

  4. Bonjour,

    C’est vraiment dommage. Vous êtes vraiment l’un des meilleurs jeunes socialistes, avec de réelles chances d’élection…

    Qui vous a lâché ?

  5. A force, je me demande si je ne vais pas voter pour un autre parti. Si le PS est assez c.. pour se priver de la candidature de JC Schwaab, c’est que la situation est plus grave que je pensait.

  6. Désolé, ça aurait été une bonne occasion de débattre… Bah, il y a du boulot au Grand Conseil et, comme jeune, l’occasion se représentera, j’en suis certain. Mais c’est vrai que le PS se prive d’un bon élément. Comme radical, je ne peux que m’en réjouir 😉

  7. Ca laisse l’impression que le PSV est surtout une machine à soutenir quelques-uns (qui ont maintenant tous des postes). Si c’est vrai, cela ne restera pas longtemps une machine à gagner. Attention, tous les partis qui deviennent dominants finissent par faire l’erreur de céder aux dérapages de la démocratie interne (car enfin cela fait rire de savoir qu’on parle de démocratie quand une centaine ou plus de délégués, qui se connaissent tous, se donnent des bons et mauvais points parmis) pour ne pas laisser le vrai choix aux électeurs.

  8. M. Schwaab est incontestablement un homme politique de qualité. mais c’est vrai qu’à force de profiter des connivences médiatiques et des pistons divers, il a fini par énerver. Dommage

  9. @ Thierry Meuler

    « Profiter des connivences médiatiques et des pistons divers »?

    Mais qu’est-ce que c’est que ce langage ?? Un politicien qui ne prend pas son courage à deux mains pour diffuser ses idées, se battre, répondre aux invitations de médias et utiliser chaque occasion pour le faire est mieux à la maison que dans un parlement. Sinon, c’est le règne de la mediocritas (touce ces petits barons locaux qui « montent à Berne » n’y servent généralement à rien, dépriment, font de burn-out et finissent par rentrer à la maison). Il faut du talent pour faire de la politique, M. Schwaab en a, et c’est dommage que ce soit justement d’être talentueux qui le desserve!

    Je reconnais que votre point de vue (qui traduit surtout une forme de jalousie) a malheureusement dû être majoritaire dans l’assemblée du PSV, mais c’est lamentable… Pourtant, si le PS n’aimait pas les têtes qui dépassent, il n’y aurait pas de Pierre-Yves Maillard (parce que la sienne, elle dépasse vraiment, non?) et le PS aurait perdu un excellent politicien. Qui serait aujourd’hui au Conseil d’Etat ?

  10. Après le coup que le PSV a fait à JC schwaab, je pensais me rabattre sur les verts. Mais ils ont aussi fait un sacré coup fourré à leur présidente, non élue au grand conseil (et c’est celui qui a proposé de privatiser le service des autos qui l’a été), pas mise en tête de liste pour les fédérales suite à une manigance du comité, puis poussée vers la sortie… Maintenant, je suis bien empruntée…

  11. @verte de rage: Tu peux desormais te raliier à écologie liberale… ou mieux encore les liberaux…;-)

  12. « “24 heures” a commenté cet événement »…
    Mon Dieu, et quel « événement » ! le socialisme s’en remettra-t-il ?

    Plus sérieusement, et avec tous le respect que je vous dois, cette page sur votre blog est très exactement ce qui vous perd, et ce qui vous perdra.
    Vous êtes intelligent, M. Schwaab. Mais votre égo surdimensioné vous a perdu, et continuera de vous perdre.

    Ce genre de revue de presse, toute à la gloire de sa Schwabissime altesse est simplement ridicule. CNN est-elle en route ? Fallait-il interrompre les programmes dela TSR pour diffuser la nouvelle ?
    Redescendez donc sur terre, M. Schwaab. Vous connaissez vos dossiers, vos qualités sont reconnues. A force de vouloir vous faire plus gros que le boeuf, vous risquez d’exploser.

  13. Cher Pierre-François Matthey,

    Je prends bonne note de vos conseils.

    Je me permets cependant de vous signaler la définition du mot « événement » selon le dictionnaire en ligne du centre national de ressources textuelles et lexicales (http://www.cnrtl.fr/ ), selon lequel un événement peut être, certes, un « fait d’une importance notable », définition que vous semblez employer, mais aussi, et tout simplement, « tout ce qui se produit ».

    bien à vous

    jcs

  14. Cher JC!
    Je ne vais pas répéter ce que j’ai pu déjà te dire, ni ce que certains membres du PS ont affirmé dans le fameux article du 24 heures. Comme tu le sais, je me reconnais dans les remarques de PF Mathey. Si je dois retenir une phrase du 24 heures c’est celle-ci: Il (donc toi) l’admet, il a «un peu cédé aux sirènes médiatiques». Si ta non-élection au congrès du PS a pu te faire comprendre que faire campagne pour les élections fédérales est avant tout un moyen de mettre en avant un parti, une équipe et pas uniquement sa personne, je suis très heureuse. Et je voterai volontiers pour toi dans 4 ans si tu te présentes et qu’il s’avert en effet que ton arrivisme s’est un peu calmé.
    Salutations,
    LineR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *