Carnet de campagne X: pâtés de campagne

Celles et ceux qui me connaissent bien savent que j’aime beaucoup les pâtés. J’adoooooore les pâtés. Cette campagne, que je considère jusqu’à présent comme réussie, surtout pour les excellents et nombreux contacts avec la population (pour le résultat, on verra dimanche soir !), m’a aussi permis de déguster les pâtés des différents bouchers présents sur les marchés du district. Après en avoir goûté pas mal, voici mon verdict (suspense, suspense… Et ne vous laissez pas induire en erreur, la photo n’est pas forément celle du gagnant…):

Sur la troisième marche du podium: le pâté de la boucherie Bader de Savigny. Bien grillé et croustillant comme je les aime. Mais la farce à la viande est un poil moins bonne que celle des suivants. Du pâté haut de gamme.

Médaille d’argent (après une dégustation à l’aveugle, c’est dire si la décision fut difficile à prendre): le pâté de la boucherie Cachin de Vers-chez-les-Blancs, présente au marché de Pully. Presque le top du top. Parfumé, croustillant, excellente farce (mais juste pas aussi bonne que le vainqueur). Du grand art.

Et le gagnant est… le seul, le vrai, l’indémodable PÂTE NARDI, de Cully (Boucherie Nardi SA, L. Perroud, rue du Temple 4, 021 799 21 11). C’était déjà mon préféré avant. J’ai longuement hésité à mettre le pâté Cachin à égalité, mais la dégustation à l’aveugle a été décisive. La farce du pâté Nardi est tout simplement la meilleure. La crème de la crème (mais peut-on parler de crème quand on parle de pâtés ?).

Parmi les autres concurrents, on peut citer le pâté d’un type présent aux marché de Pully et de Lutry, qui vote UDC, le crie sur les toits et passe sont temps à insulter les socialistes. J’ai quand même goûté son pâté, mais il est objectivement moins bon. La farce est quelconque et la pâte est molle. Y’a quand même une justice. Mais n’allez pas en déduire que la politique de l’UDC ne sent pas le pâté!

SCHWAAB_69.jpg

 

(© Philippe Maeder/24 heures)

22 réflexions au sujet de « Carnet de campagne X: pâtés de campagne »

  1. Parler de pâté
    a) le 8 mars « Journée internationale de la femme »
    b) 3 jours avant les résultats des élections au Grand Conseil

    C’est courageux mon brave Jean Christophe ! 😉

  2. Concernant le charcutier du marché qui n’insulte pas seulement les socialistes, mais, ce qui est plus grave, sa femme d’origine asiatique qu’il fait bosser comme une esclave, je trouve que tu es courageux, tu ne mâches… pâté mots.

  3. merci pour ces conseils. je vais aller goûter tout ça. mais connaissez-vous les pâtés de la boucherie freiburghaus à l’avenue de cour à lausanne?

  4. wie gesagt jc, 4 tage vor den wahlen von pasta zu schwärmen – du hast mut! falls ich dich nicht mehr sehen sollte bis am wochenende: ich wünsche dir ganz viel glück und erfolg am wahlsonntag! möge die einheitskrankenkasse angenommen werden und du in zukunft im grossrat politisieren!

    e guete!

    rahel

  5. Cher amateur de pâté,
    Mon amie vit depuis longtemps de le quartier de Cour, mon grand’père y a longtemps vécu, et je connais donc les pâtés de freiburghaus, qui sont en effet excellents (quoiqu’un poil moins bon que ceux de nardi). Et ils n’entraient pas en ligne de compte, vu que je n’ai testé que les pâtés de l’arrondissement de Lavaux-Oron!

    Hallo Rahel! Viel schlimmer, ich schwärme von Pasteteli, nicht von Pasta 😉 Viele Dank und vie Erfolg bei den NR-Wahlen (Rahel est la tête de liste du PS bernois pour les prochaines élections au conseil national)

  6. Considérations gastronomiques mises à part, sachez, cher JC, que beaucoup, beaucoup de monde, y compris hors de Vaud, espère que le mois d’octobre prochain vous verra accéder au Conseil national et ainsi renforcer les rangs socialistes romands.

    En attendant cette prochaine échéance, je vous croise les doigts pour dimanche, en espérant que votre élection au grand conseil vaudois favorise votre candidature pour octobre.

    Bonne chance!!!

    A bientôt, Sipuro

  7. Heureusement que chez les socialistes le ridicule ne tue pas. Quand Calmy-Rey était candidate au Conseil fédéral, toute la campagne pour son accession tournait autour de son statut de mère et grand-mère. Maintenant, il faut voter socialiste pour connaître où sont les meilleurs pâtés du Canton de Vaud. Décidemment, ça vole pas bien haut cette campagne électorale mais là on frise le code.

    D.J

  8. Monsieur le candidat,
    Avant de glisser mon bulletin dans l’isoloir, j’aimerais savoir si vous êtes un pâté type « bonne pâte à l’extérieur – vache à l’intérieur » ou « croustillant à l’extérieur – gras à l’intérieur ». Merci de m’orienter.

  9. Dimanche noir en perspective pour le socialisme-communisme de notre pays… 2x refus de la caisse unique en 5 ans…

    @Sipuro:
    Deja trop de lobbystes a Berne, n’y rajoute pas encore des syndicalistes (surtout ceux de la trempe de M. Schwaab, qui ne peut se prevaloir d’autre experience, si ce n’est son activisme syndico-socialiste).

  10. JC! AU GRAND CONSEIL!!!!!!!!…ich bin ja traurig, dass ich nicht für dich stimmen konnte… es leben les pâtés, A+

  11. Trouvant excellents les pâtés de la boucherie de Cour, je vais m’empresser d’aller faire un saut chez Nardi à Cully, puis ceux de chez Cachin, etc !

    Salutations respectueuses

  12. C’est quand même une sacrée image du socialisme que de voir que le seul discours un peu construit sur ce blog a trait au pâté.

  13. Quelle conclusion! Je suis é-pâté-e… Grâce à cet article, je sais de quel parti fait partie le traiteur de mon gymnase, ses sandwichs sont mous et fades! Je l’savais 😉 !!!
    Merci pour ces informations, je vais aller aussitôt que possible faire le tour des meilleures boucheries de la région!

    Ps: Rien de mieux qu’un Riex? Non je ne crois pas… Il faut alors absolument goûter un petit St-Saph… Bien évidemment ce n’est plus de pâtés que je parle là!
    Bonne chance pour la suite!
    Meilleures salutations.

  14. Toujours à la recherche de bonnes adresses de pâtés, merci de vos informations. Je peux également vous recommander ceux de chez Codu, boucher, Cheseaux.

  15. Chère Josiane Pache,
    Merci pour ce conseil. Je n’ai pas eu l’occasion de goûter les pâtés de Codu durant la campagne, vu que Cheseaux n’est pas dans mon arrondissement électoral, mais je ne vais pas manquer d’aller le faire!
    Bien Cordialement

  16. Finalement, après avoir goûté les pâtés Nardi, ils n’arrivent de loin pas à la hauteur de ceux de la boucherie Freiburghaus à l’av. de Cour – j’invite ceux qui sont amateurs à tester ceux de Cour – je me demande s’ils ne vont pas changer d’avis !

  17. C’est vrai que les pâtés freiburghaus sont délicieux, mais je maintiens nardi sur la première marche du podium. Ils restent é mon avis l’équilibre parfait entre croûte et farce. Mais c’est vrai que si on n’aime pas trop la chair à saucisse, on peut être déçu-e… Le débat reste ouvert!

    Malheureusement, je n’ai toujours pas réussi à goûter les pâtés de Codu à Cheseaux. La dernière fois que j’y suis passé, c’était fermé…

  18. Monsieur Schwaab, je pense faire un barbecue ce week-end, auriez-vous quelques conseils en matière de saucisse de veau à me fournir ?
    Merci d’avance

  19. Cher Gaston Sauciss,
    Je ne peux malheureusement rien vous conseiller, car je me suis limité aux pâtés. Quant à vous conseiller une des boucheries de mon classement, je ne sais que dire. Une boucherie maîtrisant l’art du pâté est-elle aussi bonne en saucisses? Grave question.

    En tout cas, je vous souhaite une excellente grillade!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *