Carnet de campagne I: Pully, fief radical?

2 février, premier stand de campagne sur un marché, à Pully.

Il fait plutôt froid, mais les roses ne gèlent pas, elles. Au pilier public en face du Prieuré puilléran (et vérification faites, aussi à celui de la gare de Pully-nord), quelle n’est pas notre stupeur de voir qu’une liste électorale officielle a été affichée. C’est celle du parti radical. Des autres listes, pas la moindre trace. Elles ont pourtant toutes été déposées il y a deux semaines et validées par le canton. Aussi sec, un de nos militants va se plaindre au greffe municipal. Vérification faite, un employé communal «s’est trompé» et les listes des autres partis «seront affichées sans délai». Le coupable a certainement dû penser que le «Grand Vieux Parti» est encore «grand».

PS: Ce billet me permet d’inaugurer mon «carnet de campagne», dans lequel je publierai régulièrement quelques anecdotes que j’espère intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *