Motion pour l’interdiction des émetteurs anti-jeunes «mosquitos»

Scandalisé par la non-interdiction des émetteurs d’ondes anti-jeunes «mosquitos» par le Conseil fédéral (dans sa réponse à l’interpellation de la conseillère nationale socialiste Susanne Leutenegger-Oberholzer), je déposerai demain mardi la motion suivante au grand conseil vaudois:

Motion: Interdiction des émetteurs d’ondes anti-jeunes de type «mosquito» et apparentés:

Selon une information de l’agence télégraphique suisse, le conseil fédéral a refusé d’interdire les émetteurs d’ondes anti-jeunes de type «mosquito» (cf www.swiss-mosquito.ch; site en allemand uniquement) et confié aux cantons le soin de prendre des mesures s’ils le jugent nécessaire. Ces émetteurs, qui diffusent des ondes que les plus de 25 ans ne perçoivent pas, mais qui sont extrêmement désagréables à entendre par les personnes plus jeunes, peuvent en effet s’avérer dangereux pour la santé et causer des lésions auditives. Cette méthode d’éloignement des jeunes de moins de 25 ans constitue en outre une discrimination inacceptable de cette classe d’âge, considérée comme espèce nuisible, ainsi qu’une atteinte à la liberté de réunion, la liberté de mouvement et à l’intégrité corporelle. De telles atteintes aux droits fondamentaux justifient à notre avis une interdiction de ces appareils.

Une interdiction de ce genre d’émetteurs nécessite néanmoins une base légale claire, la liberté économique et le droit à la propriété privée étant touchés.

Pour ces raisons, nous avons l’avantage de demander par la présente au Conseil d’Etat de présenter au Grand conseil son exposé des motifs et projet de loi visant à introduire une base légale permettant l’interdiction des émetteurs d’ondes destinés à éloigner une classe d’âge, en particulier les jeunes de moins de 25 ans, de type «mosquitos» et apparentés.

Sur le même sujet, un reportage de l’émission de la TSR «nouvo».

8 réflexions au sujet de « Motion pour l’interdiction des émetteurs anti-jeunes «mosquitos» »

  1. A ma connaissance nulle part. Mais cela ne signifie pas que c’est réellement le cas. Les utilisateurs de ces appareils ne s’en vantent certainement pas.

    Quoi qu’il en soit, ma motion est préventive. Puisqu’il y a eu un cas à Genève, (le palais Eynard), le danger se rapproche.

  2. je vien de regarder le reportage sur Nouvo, et c est honteux, il abandonne l’éducation et le dialogue pour utiliser l’attaque, car elle a beau être sonore ca reste une agression… c’est pas normal que se soie possible de les utiliser en Suisse, d’ailleur je me demande même si c est pas anticonstitutionnell ou en tout cas illégal (liberté de mouvement, agression…) je suis a fond deriere vous et votre motion.

    Ps : j’espere pouvoir suivre cette histoire a traver votre site, et si vous devez passer par la pétion fait moi signe, je signe de suite

    Ps 2 : c est bien de s’engager continuer =0) salutation amicale LA

  3. @ docteur aillés. Merci du soutien 😉 Je mettrai toutes les informations sur ma motion sur ce site! N’hésitez pas à encourager vos connaissances à venir laisser ici leur message de soutien.

    Cordialement
    jcs

  4. J’espère alors que nous aurons encore d’autres raisons d’être d’accord!

    Ma motion suit son cours. Le grand conseil l’a transmise hier à une commission. Je donnerai des nouvelles bientôt!

  5. Je suis en pleine recherche d’infos sur ces appareils car nous sommes actuellement confronté à des voisins qui en ont mis un dans leur jardin afin d’éviter que les enfants jouent trop près de leur maison. L’appareil sonne en permanence le week-end dès le moindre mouvement bien au delà de la parcelle. J’ai 32 ans mais je perçois encore ces sons et suis bien décidée à me battre pour que nos enfants ne subissent cela.

    J’attend les résultats de votre motion avec impatience… Merci à bientôt

  6. Ping : La fin des curatelles (tutelles) imposées est désormais inéluctable! | Jean Christophe Schwaab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *