Ordonnance de protection des jeunes travailleurs: le conseil fédéral nous a bien c…

Vendredi passé, en plein session (et campagne électorale) le conseil fédéral a publié la version définitive de la nouvelle ordonnance 5 à la loi sur le travail (OLT 5) « protégeant » les jeunes travailleurs et travailleuses. Cette nouvelle ordonnance, censée mieux protéger les jeunes salariés, entrera en vigueur le premier janvier 2008, en même temps que l’abaissement de l’âge de protection. Dont elle était aussi censée atténuer les effest négatifs sur la santé des apprenti-e-s. Mais que pouic. Ces derniers ne seront pas mieux protégés. Sur ce coup, il faut bien dire que le conseil fédéral nous a vraiment bien eu.

 

Le conseil fédéral a réussi à céder un nouveau pan du repos dominical et à tromper les participants à une autre consultation. Le Seco menait en effet une consultation parallèle sur les dispositions d’exécution de l’OLT 5 concernant le travail nocturne et dominical (ce qui est déjà un scandale en soi: comment donner sérieusement sa position sur un sujet dont les conditions-cadres ne sont pas encore définitivement établies???). Il fallait donner son avis avant que les dispositions exactes de l’OLT 5 ne soient connues. Et, ça n’a pas raté, les règles du jeu ont été changées en cours de route: Le conseil fédéral a rajouté entre’temps une louche de travail du dimanche (après les gares et les ventes de l’Avent, ça commence à faire un peu beaucoup. La stratégie du salami, ça tourne à plein régime). Tout ça parce que les associations patronales le demandaient…

Pour plus de détails:  mon texte (pdf) paru dans la lettre d’information de l’USS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *