Votations vaudoises: petit commentaire à chaud

Excellente nouvelle: l’élection à la proportionnelle, garante de plus de démocratie et de transparence dans les grandes communes, passe largement la rampe. Le PLR, qui s’y opposait seul contre tous pour conserver ses derniers bastions, subit une lourde défaite. L’Etat radical appartient un peu plus au passé… Il est intéressant de constater que plusieurs des communes concernées acceptent le passage à la proportionnelle (notamment: Belmont/Lausanne, Le Mont/Lausanne, Romanel/Lausanne et Blonay – qui la refusait il n’y a encore pas si longtemps; Bourg-en-lavaux ne la refusant que de justesse), alors que ses opposants PLR hurlaient au «diktat» et au «viol de l’autonomie communale».

Votation sur l’école: Autre excellente nouvelle: l’initiative réactionnaire-patronale-tea partiesque-créationniste «école 2010» a largement été rejetée, malgré des sondages très favorables. Il n’y a donc pas qu’aux USA que les Sarah Palin se prennent des vestes! Quant au succès de la LEO, il démontre les incroyables capacités de conviction d’Anne-Catherine Lyon, qui assoit de la plus belle des manières sa réputation de pacificatrice de l’école vaudoise. Il faut saluer ici l’engagement des syndicats, des parents d’élèves et de l’alliance PS-PLR au grand conseil, qui a réussi à forger le compromis gagnant.

Droit de vote des étrangers au niveau cantonal: Ce résultat était malheureusement à craindre, même si son ampleur est surprenante. Il devra certainement donner matière à réflexion à ceux qui seraient tentés d’offrir à nouveau à l’UDC de telles victoires sur de tels plateaux. Le dossier risque malheureusement d’être enterré un certain temps, même si l’idée fera certainement son chemin.

Note: les résultats ne sont pas encore définitifs, mais les tendances sont claires.

5 réflexions au sujet de « Votations vaudoises: petit commentaire à chaud »

  1. Bizarre, je ne trouve aucun commentaire sur le syndicaliste d’Unia qui a saccagé, avec ses copains de gauches (Reitschule de Berne) un bistrot à Fribourg. Mais qu’est-ce que l’on aurait entendu si c’était un UDC….

    Idem pour les affiches UDC saccagées.

    Se taire = cautionner.

  2. Le grand défaut du PS: le nivellement par le bas. La votation sur l’école est une nouvelle gifle au bon sens, qui vous fait cruellement défaut.

    Peut-être que les élèves-ex terminales- seront moins mis au banc de la société mais ceci au prix d’une instruction ralentie et de moins bonne facture pour les élèves de supérieure.

    Probablement que vous avez étudié en prégymnasiale, cela ne vous nuit donc pas. De même que vos (futurs) enfants selon la statistique. Mais sachez que vous avez soutenu une baisse de qualité de l’instruction!

    Si cela ne faisait aucune difference, il fallait aller au bout du concept et fusionner les 3 voies!! C’est un scandale!

    Félicitations a A-C. Lyon, qui après EVM, rajoute du sel sur la plaie. Je suis terriblement déçu par les vaudois qui continue à soutenir cette femme qui a deja fait tant de degats.

    ABE

  3. En ce qui me concerne, j’aurais été totalement d’accord avec la fusion des trois voies, malheureusement, ce n’était politiquement pas faisable.
    Je conçois que vous ne soyez pas content du résultat des votations. Cependant, si vous êtes démocrate, il faut en prendre acte. Le peuple a parlé et il l’a fait sans la moindre ambigüité.
    Je ne crains pas de nivellement par le bas. Au contraire, les systèmes scolaires qui connaissent une sélection moins forte que le système vaudois actuel s’en sortent en général mieux. Mais cela dépend des moyens alloués et, que l’on ait été pour le oui ou pour le non, il faudra veiller à ce que l’école vaudoise bénéficie de suffisamment de moyens pour que les réformes se mettent en place.

  4. Ping : Comment soutenir efficacement la formation professionnelle duale? | Jean Christophe Schwaab

Répondre à Philippe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *