Re-re-retournement de veste

Les jeunes PLR avaient défrayé la chronique en demandant le retrait de la révision de la loi sur l’assurance-chômage (LACI). Ce qui peut se comprendre de la part d’un parti de jeunes, même libéral, tant cette révision est défavorable aux jeunes chômeurs et chômeuses, qui verraient leurs indemnités de chômage divisées par trois s’ils ne trouvent pas d’emploi dès la fin de leur formation et par deux s’ils ont moins de 25 ans. Et, tant qu’ils ont moins de 30 ans, ils pourraient être obligés d’accepter n’importe quel emploi, même s’il n’a rien à voir avec leurs qualifications. Cette position était plutôt surprenante quand on sait que leur vice-président était venu quelques mois plus tôt défendre la révision de la LACI sur la plateau d’infrarouge, sur l’air du «les jeunes motivés n’ont aucun problème à trouver du travail».
Or voilà t’y pas que l’assemblée des délégués du PLR a décidé à l’unanimité de recommander le «oui» aux coupes dans l’assurance-chômage. Ce qui laisse songeur sur la façon dont les jeunes PLR ont appliqué leur propre position lors de cette assemblée.
Voici donc un petit quiz de l’été pour connaître la ou les raisons de cette belle unanimité:

a) Il n’y avait pas de représentant des jeunes PLR à l’assemblée des délégués du PLR.
b) La demande de «retrait» ne visait que le retrait des mesures défavorables aux plus de 30 ans.
c) La précédente prise de position des jeunes PLR n’avait pour unique objectif que d’épater la galerie.
d) UBS est intervenue en coulisse.
e) Santésuisse est intervenue en coulisse.
f) Economiesuisse est intervenue en coulisse.
g) _________(compléter) est intervenu(e) en coulisse.
h) UBS, santésuisse, economiesuisse et quelques autres sont intervenus en coulisse.
i) Les délégués des jeunes PLR n’étaient pas dans la salle au moment où l’assemblée parlait des jeunes.
j) Les caméras de la TV n’étaient pas dans la salle au moment où l’assemblée parlait des jeunes.
k) Les délégués des jeunes PLR n’ont pas voulu nuire à la belle unanimité de leur parti (il faut dire que ce pauvre en a bien besoin).
l) Les délégués des jeunes PLR ont voulu imiter l’UDC et ses fréquents re-re-revirements.
m) Autre raison:___________(compléter)

Plusieurs réponses sont possibles. Si vous avez une bonne idée pour g) et m), merci de l’indiquer. La meilleure réponse gagne une bouteille de Lavaux.

7 réflexions au sujet de « Re-re-retournement de veste »

  1. La réponse est encore autre. Les jlrs avaient décidé de ne pas se prononcer sur la question et de ne pas faire campagne, histoire de ne pas être en situation délicate avec notre parti.

    Pour info, je me suis abstenu lors du vote, tout comme plusieurs autres jeunes libéraux-radicaux. Certains – qui avaient voté pour la réforme lors du vote en AD des jlrs – ont maintenu leur position et ont voté en faveur de la révision.

    J’ajoute encore qu’il y avait peu de jeunes lors de cette AD. En effet, étant donné que l’assemblée avait lieu exceptionnellement à Lugano, de nombreux jeunes n’ont pas pu faire le déplacement pour des impératifs notamment financiers.

    Voilà, c’est pas si compliqué que ça finalement.

  2. @Philippe

    Non c’est pas trop compliqué, mais ça montre deux choses:

    1° au PLR, comme à l’UDC, quand on est pour un truc mais qu’on veut pas trop le dire, on s’abstient. C’est super pratique, ça évite d’avoir à se défendre.
    2° Au PLR, si tu n’as pas du thunes, tu comptes pas.

    En fait, ça résume assez bien la situation de ce parti non? ;o)

  3. Ma réponse mérite la bouteille quand même, non ?

    Disons que pour répondre encore:

    1) Au PLR, c’est comme dans tous les partis. On évite quand c’est possible de se tirer dessus à l’interne, c’est une question de loyauté aussi. Quand je me bats pour un sujet et que je convainc le PLR, j’aime peu que des sections non seulement ne tirent pas à la corde, mais en plus la coupent.
    Je me sens pas obligé de m’impliquer dans toutes les campagnes de votation et il peut arriver qu’on en mette simplement une de côté pour éviter de créer des dissensions inutiles.

    2) Au PLR, on va aussi voir les sections un peu périphériques, comme le Tessin. Ce que ça montre surtout, c’est que le PLR a pas beaucoup de thune, puisqu’il ne peut pas offrir le voyage à ses membres.

  4. Mais quel procès d’intention grotesque! Lorsque l’on connaît les manoeuvres socialistes pour que tous leurs représentants parlent d’une seule voix, il serait préférable de se taire. Cela dit, la réforme est juste, car ce ne sont pas, à terme, les jeunes les plus touchés par le chômage, mais souvent les « pré-retraités ». Il n’y a donc aucune raison de se positionner pour ou contre les jeunes.

    Autre question M. Schwaab: combien de déficit l’assurance-chômage fait-elle par année?

  5. @philippe (nantermod)

    Me semble que c’est justement à l’interne que l’on doit se battre et montrer un visage uni à l’externe. Le soucis c’est que visiblement, vous vous étiez prononcés sur cette révision avant de vous laissez convaincre en interne.
    Cela donne une image un peu schizophrénique de l’avis des jeunes PLR.
    Mais il est clair que s’élever contre cette révision que ton parti défend, était un bon moyen de faire parler des jeunes de ton parti dans les journaux.

    Quant aux déplacements, vous vous battez assez, au PLR, contre les « mesures arrosoirs de la gauche » et pour « des aides ciblées ». Ca aurait été une bonne manière de mettre en pratique. Aider les jeunes sans le sou à se déplacer et laisser les Lüscher et consorts payer leur déplacement et pourquoi pas repas. Ils en ont les moyens, eux. ;o)

  6. Bon on va pas revenir sur le prix des CFF, c’est pas la question.

    La position des jlrs a été simple:
    1) Avant le vote au Parlement, appel à repousser le projet pour une période plus favorable économiquement parlant, tout en sachant que des mesures d’assainissement son nécessaires.
    2) Vu que le projet a passé la rampe, on a décidé de ne pas s’engager dans cette campagne et de ne pas soutenir la réforme, laissant le libre-choix aux sections cantonales de le faire dans un sens ou dans l’autre à leur guise.

    Il n’y a pas eu d’arrangement à l’interne par la suite, la position est restée la même. Pas forcément la plus claire que l’on ait jamais eu, je te l’accorde, mais on doit parfois faire avec les différentes sensibilités en présence.

Répondre à Philippe Nantermod Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *