les libéraux et leur(s) ligne(s)

Aujourd’hui au grand conseil, le parti libéral a laissé entendre que sa ligne n’est pas aussi limpide qu’elle le devrait. Ainsi, son chef de groupe Jean-Marie Surer a annoncé qu’il soutenait une résolution concernant le prix du lait, bien qu’il s’agisse «d’un objet fédéral». Or, il y a quelques semaines, lorsque le grand conseil débattait de deux résolutions, une contre le contre-projet à l’initiative de l’UDC sur la santé, l’autre contre l’initiative de l’UDC sur les naturalisations arbitraires, M. Surer avait annoncé que son groupe refuserait de soutenir ces résolutions, non pour des questions de fond, mais parce qu’il s’agissait «d’objets fédéraux qui ne concernaient en rien le parlement vaudois». Allez y comprendre quelque chose.

J’ose cependant une explication: Les deux résolutions concernant les votations étaient dirigées contre l’UDC, encombrant allié du parti libéral. Peut-être était-il difficile des les accepter sans fâcher le parti blochérien?

Une réflexion au sujet de « les libéraux et leur(s) ligne(s) »

  1. La position de certains membres du PLV concernant l’UDC est très clair… donc…
    Le groupe libéral vote d’objet en objet, et non toujours la même chose…^^non??
    Bonne journée JCS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *