Bilan d’un bleu du blog

Mon blog fête ses 100 jours (mise en ligne le 29.10.06). Entre 3’000 et 10’000 visites selon les chiffres, peu de commentaires (ce qui semble être le lot de nombreux autres blogs), un espace idéal pour développer des thèmes en profondeur, sans contraintes extérieures, et avec la régularité nécessaire (mais attention à la longueur des billets…). Bref, un outil indispensable pour le débat public, malgré certains commentaires anonymes désobligeants. Quant à savoir si c’est un moyen efficace pour une campagne électorale, il faudra attendre les résultats de l’élection au grand conseil vaudois du 11 mars!


Des statistiques…
Mon blog schwaab.ch a été mis en ligne le 29 octobre, jour de mon passage à l’émission « la Soupe » sur RSR la première. Avant, quoique semi-intoxiqué de la toile (dans les questionnaires sur la fréquence de mon utilisation d’internet, je réponds toujours « plusieurs fois par heure ») j’étais loin d’être un adepte des blogs et autres forums. Pour le moment, mon entrée dans la blogosphère me semble réussie :
En 100 jours, il y a eu plus de 3’000 visites sur mon site (En tout cas, selon google analytics™. Selon la console d’administration de mon site, il y en a eu près de 10’000, mais j’ai de la peine à y croire, vu que vaud2007.ch annonce le même chiffre et que ce site est visiblement beaucoup plus visité que le miens. Vive la guerre des chiffres! On se croirait à une manif, face aux chiffres des organisateurs et à ceux de la police). Et, encore mieux, de nombreux visiteurs et visiteuses reviennent, même plusieurs fois pour certains, et visitent plusieurs pages (Vive le «taux de rebond»). En plus, toutes les statistiques de fréquentation sont en augmentation régulière.

Du contenu…
Bon, trêve de statistiques. Passons au contenu. Je n’ai pas encore tout a fait réussi à avoir la concision nécessaire aux blogs. Mes textes sont encore un peu longs (celui-ci fait par exemple plus de 3’000 signes), par assez aérés, mais j’essaie de me donner de la peine (et en aurai probablement encore pendant quelques temps). Je suis cependant plutôt satisfait de pouvoir traiter régulièrement et en profondeur de thèmes qui me sont chers (notamment l’emploi des jeunes et la politique de la formation) avec un peu plus de place que dans une lettre de lecteur, les billets politiques du «Régional» (dans lesquels je n’ai d’ailleurs pas totalement carte blanche, vu que je parle au nom d’un parti), dans des articles de «Domaine Public» (même remarque, vu qu’il y a un comité de rédaction) et plus de régularité qu’en page 2 de «24 heures» ou dans les pages «opinion» du «Temps».

Des commentaires…
Il y a encore peu de commentaires, surtout en comparaison du nombre de visites. Mais il me semble que c’est le lot de nombreux blogs similaires au mien. C’est en tout cas passionnant de confronter ses avis avec des contradicteurs, qui sont parfois coriaces. Une grosse lacune (à mon avis) de nombreux commentaires : l’anonymat de leurs auteurs. Surtout lorsque c’est pour lancer des invectives à la limite de la calomnie, auxquelles je ne réponds d’ailleurs pas. Mais cette remarque concerne surtout d’autres sites que le mien (notamment vaud2007.ch et monelection.ch). Ainsi, on m’a traité de «………», de «nanti [qui peut se permettre] de se payer le frisson de se croire acteur dans Germinal» et accusé de «priapisme et [de] populisme» (Toutes ces citations sous pseudonymes sont malheureusement authentiques). Sans compter les attaques destinées plutôt à mon père Jean Jacques. Charmant. Et courageux avec ça
Quant à savoir si un blog tel que schwaab.ch est un outil de campagne électorale efficace, rendez-vous au soir du 11 mars pour les résultats de l’élection au grand conseil !

Jean Christophe «jcs» Schwaab

Une réflexion au sujet de « Bilan d’un bleu du blog »

  1. Amusant article.
    On s’est tous posé ou fait ce genre de remarque concerant nos blogs.
    Faisant de la politique et étant relativement « visible », il est normal que beaucoup de gens passent sur votre blog pour en apprécier le contenu.
    Ne vous étonnez donc pas de vos statistiques, elles ne sont pas trop une surprise.
    Ne vous étonnez pas non plus des remarques désobligeantes qui vous sont faites. L’anonymat possible grâce au blog et votre statut de personnage politique donc publique fait que certaines personnes oseront se lâcher facilement et lâchement sur votre blog.
    Une conseil que je pourrai vous donner et ne de pas les censurer. Y répondre n’est pas nécessaire, mais il faut que les autres puissent les voir également. Histoire de crédibilité.
    Quant à se demander si c’est un outil efficace de campagne…la question est bonne mais sincèrement j’aurais tendance à dire que non. Pour la raison simple que la majorité des gens peu habitués à internet, qui restent la majorité de la population même si cela change, a cette vision négative des blogs, petits sites d’ado ou on parle une langue que le commun des adultes n’arrivent pas à lire. ;o)
    Mais cela changera…et relativement vite, mais pas encore pour le 11 mars.
    Il ne faut toutefois pas négliger internet et les forums, car cela va devenir de plus en plus un outil de discussion et de débat. Et en cela il vaut la peine d’y aller fréquemment.
    Pis il serait dommage de laisser les jeunes UDC y étaler leurs conneries sans contrepartie plus intélligente non? ;o)
    Autrement je trouve vos avis parfois un peu trop syndicaliste, mais cela vient très certainement de ma vision un peu plus « libérale » du socialisme, ou de mon radicalisme plutot social, me suis pas encore vraiment décidé sur le terme à employer.
    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *